History

Historique

Les Foyers des enfants de la paix furent créés au lendemain de la chute du régime génocidaire khmer rouge (1975-1979) et de l’occupation vietnamienne (1979-1991). Ces deux événements marquants ont vu de nombreux cambodgiens chercher un refuge à l’extérieur du pays. Grâce à l’Accord de paix de Paris (1991), le Cambodge a commencé à se remettre après plus d’une décennie de guerre et de conflit. Au regard de la préoccupation des organisations humanitaires telles que UNICEF, un grand nombre d’enfants et de jeunes orphelins, qui revenaient des camps de réfugiés en Thaïlande, avaient besoin de l’aide pour survivre. En 1994, deux personnalités cambodgiennes connues, Son Sann et son fils, Son Soubert, leur ont apporté des secours en fournissant des lopins de terre et des matériaux de construction de base qui sont devenus par la suite «Les foyers des enfants de la paix»- l’un à Battambang, à la frontière thaïlandaise, l’autre à Sre Ampil, dans la province de Kandal, à l’extérieur de la capitale, Phnom Penh.

History

The Peaceful Children’s Homes were created in the aftermath of the devastating Khmer Rouge period (1975-79) and the subsequent Vietnamese occupation of Cambodia (1979-91), both of which saw many Cambodians seek refuge outside of the country. Following the Paris Peace Agreement (1991), Cambodia began to recover from over a decade of war and conflict. To the concern of humanitarian organizations, such as UNICEF, large numbers of unaccompanied children, returning from refugee camps in Thailand, were in need of survival assistance. In 1994, two prominent Cambodians, Son Sann and his son, Son Soubert, responded by providing the land and basic facilities that became the Peaceful Children’s Homes – one in Battambang, on the Thai border, the other in Kandal Province, outside the capital, Phnom Penh.